Charte

La cohérence et la congruence

Nous nous engageons à nous remettre en question en permanence, à n’enseigner que ce que nous expérimentons et vivons et à n’accompagner l’autre que jusqu’au point où nous sommes nous-mêmes parvenus.

Le respect

Nous respectons le cheminement des individus, leurs convictions et leur propre rythme nécessaire à l’acquisition et à la maîtrise des compétences recherchées. Dans cette perspective, nous veillons également à nous respecter au travers de nos besoins, imperfections et fragilités.

L’humilité

Nous ne serons jamais responsables de l’évolution des individus. Notre rôle est de faire confiance au potentiel de chacun, de l’aider à le révéler et de l’accompagner dans son processus de réappropriation.

L’autonomie

Notre mission est d’aider les individus à prendre leur propre destinée en main. Pour cela, nous leur donnons les moyens d’être et de se sentir responsables de leur processus de croissance, au sein des groupes.

L’acceptation

Nous travaillons avec les individus dans une optique de non-jugement de leur réalité. Cela implique pour nous de les aider à reconnaître et à accepter tant leurs difficultés que leurs réussites comme sources d’enseignements.

La transparence

Nous ne pouvons fonctionner correctement et efficacement que dans une attitude de transparence relationnelle. Nous acceptons de regarder en face les problèmes et les tensions, accueillant les confrontations comme des opportunités de croissance.

L’ouverture

Nous garderons en permanence une attitude d’ouverture et de partage avec nos collègues d’autres disciplines, car nous restons conscients des limites de notre démarche et de la nécessité d’une complémentarité pluridisciplinaire.


Adapté de « Jean-Jacques Crèvecoeur, Le langage de la guérison » p. 166-168, Editions Jouvence, avec l’aimable autorisation de l’éditeur.